Attentat à Nice : "une guerre de Trente Ans" démarre, selon Cédric Bannel

Après la troisième attaque terroriste perpétrée en France en un an et demi, le spécialiste et écrivain Cédric Bannel revient sur les conséquences de ces attaques.

FRANCE 3

Cédric Bannel, spécialiste du terrorisme et écrivain, affirme ce vendredi 15 juillet que dans les zones fréquemment frappées par les attentats, "les gens s'habituent et vivent dans un environnement qui est beaucoup plus militarisé. Il y a des gens en armes dans la rue. Être attaqué, perdre des proches, cela fait partie de la vie courante." Car le spécialiste rappelle sur le plateau de France 3 que "lorsque les terroristes veulent frapper, même dans les endroits très sécurisés, s'ils veulent rentrer, ils rentrent."

Un changement dans la méthode

L'écrivain se rappelle que "du temps des talibans et d’Al-Qaïda, on avait des schémas très structurés, très pyramidaux et les policiers pouvaient suivre des pistes. Il y avait un chef, des ordres, des gens pour exécuter". Mais désormais, Cédric Bannel constate qu'il "y a un ordre global : frapper 'les infidèles', et n'importe qui peut s'autoproclamer terroriste". Selon lui, donc, "c'est une guerre de Trente Ans" qui débute, "et qui va amener à des changements."

Le JT
Les autres sujets du JT
Le parcours du camion utilisé lors de l\'attentat de Nice sur la promenade des Anglais, jeudi 14 juillet, et la délimination de la zone interdite à la circulation.
Le parcours du camion utilisé lors de l'attentat de Nice sur la promenade des Anglais, jeudi 14 juillet, et la délimination de la zone interdite à la circulation. (FRANCETV INFO)