Attentat à Nice : retour sur les faits

24 heures après le drame, on en sait davantage sur le déroulé de la soirée meurtrière.

FRANCE 3

Le meurtrier camion blanc a été évacué, vendredi 15 juillet, de la promenade des Anglais. La veille, à 23 heures et alors que le feu d'artifice vient de se terminer, la foule fuit, en proie à la panique. Quelques minutes avant, un homme filme un motard qui tente, en vain, d'arrêter le camion. Celui-ci accélère, et fonce sur la foule. "J'ai entendu un boum, je me suis retourné et j'ai commencé à voir les corps voltiger, j'ai vu le camion foncer et chavirer dans tous les sens" raconte une passante.

Un bilan provisoire très lourd

Le camion poursuit sa course folle sur 2 kilomètres le long de la promenade des Anglais. "Il zigzaguait. Il voulait choper le maximum de personnes" explique un témoin. Le véhicule est finalement arrêté et les policiers abattent le chauffeur après un échange de tirs. Il laisse derrière lui un sillage de mort et de sang : des centaines de personnes ont été fauchées. Des corps gisent au sol, recouverts avec les nappes des restaurants. Le bilan de cette nuit d'horreur est particulièrement lourd : 84 morts et plus de 200 blessés, dont 50 dans un état critique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le camion loué par l\'auteur de la tuerie et criblé de balles après l\'intervention des forces de police, le 15 juillet 2016 à Nice (Alpes-Maritimes). 
Le camion loué par l'auteur de la tuerie et criblé de balles après l'intervention des forces de police, le 15 juillet 2016 à Nice (Alpes-Maritimes).  (BORIS HORVAT / AFP)