Attentat à Nice : les habitants sont sous le choc

Les Niçois se sont réveillés atterrés, ce vendredi 15 juillet, à la suite de l'attaque perpétrée contre leur ville et au cours de laquelle plusieurs dizaines de personnes sont mortes.

FRANCE 2

Journaliste de France 2, Camille Guttin affirme que "les Niçois se sont réveillés complètement choqués, voire traumatisés. Certains se sont même dits groggy. Car en réalité, ils ne s'attendaient pas à ce que cela se passe dans leur ville. Pour eux, la sécurité était suffisante. Ce devait être une soirée festive, un 14 juillet comme les autres. Et puis la soirée a viré au cauchemar. Certains nous l'ont dit, ils n'ont pas dormi de la nuit".

Un réveil dans l'horreur

Selon la journaliste, "ce matin, tout doucement, certains Niçois viennent sur la promenade des Anglais pour constater par eux-mêmes ce qu'ils considèrent comme 'l'horreur'. Ce sont d'ailleurs souvent les mêmes termes qui reviennent : 'horreur', 'carnage', mais aussi 'solidarité'". En ce vendredi 15 juillet, un passant témoigne : "La ville de Nice est en deuil". Et l'homme de décrire le spectacle morbide du massacre : "il y'a des enfants, des parents..."

Le JT
Les autres sujets du JT
Capture d\'écran d\'un sujet tourné devant l\'hôpital Pasteur à Nice (Alpes-Maritimes), dans la nuit du 14 au 15 juillet 2016, alors que les victimes affluent vers l\'établissement. 
Capture d'écran d'un sujet tourné devant l'hôpital Pasteur à Nice (Alpes-Maritimes), dans la nuit du 14 au 15 juillet 2016, alors que les victimes affluent vers l'établissement.  (FRANCE 2)