Attentat de Nice : ce que l'on sait du camion et de son chauffeur

Un camion a foncé sur la foule peu après le feu d'artifices du 14-Juillet. L'attaque a fait au moins 84 morts et 18 blessés graves.

Le camion utilisé par le tueur, le 14 juillet 2016 à Nice (Alpes-Maritimes).
Le camion utilisé par le tueur, le 14 juillet 2016 à Nice (Alpes-Maritimes). (VALERY HACHE / AFP)

Un camion fou, des coups de feu... Le mode opératoire de l'assaillant du 14-Juillet à Nice (Alpes-Maritimes) se précise. L'homme a foncé sur la foule, avant d'ouvrir le feu et d'être abattu. L'attaque a fait au moins 84 morts et 18 blessés en "urgence absolue", selon un dernier bilan donné par le ministère de l'Intérieur à 7h30.

>> Attentat de Nice : suivez les dernières informations dans notre direct

La volonté de faire "un maximum de victimes"

Dans les colonnes de Nice-Matin, une femme affirme avoir vu le camion, quelques heures plus tôt, au croisement de l'avenue de la Californie et de l'avenue Fabron, à un peu moins de 3 km de l'hôtel Negresco. "C'était le camion du terroriste, j’en suis certaine, c’était le même que celui sur les images de la télévision", assure-t-elle.

"Il conduisait bizarrement. Il accélérait, freinait, re-accélérait, re-freinait... On a vraiment trouvé ça bizarre. Au croisement, on a continué notre route en direction de la 'Prom' pour trouver une place tandis que le camion est parti en direction de l'aéroport. C'est sûrement là-bas qu'il a fait demi-tour", ajoute-t-elle.

Le poids lourd blanc "a changé de trajet au moins une fois" durant sa course de deux kilomètres, selon une source policière. "Il a clairement cherché à faire un maximum de victimes", a-t-elle estimé. Une fois son véhicule arrêté, le conducteur a tiré à plusieurs reprises avec un pistolet avant d'être abattu par la police, selon des sources proches de l'enquête, citées par l'AFP.

Les papiers d'identité du tueur dans le véhicule

Le chauffeur a été formellement identifié vendredi matin, peu avant 10 heures. il s'agit d'un Tunisien de 31 ans, domicilié à Nice, selon les informations de France 2. Ses papiers d'identité ont été retrouvés à l'intérieur du camion. Il était père de trois enfants.

Selon une source policière, l'homme est seulement connu pour des faits de droit commun, principalement des violences. Il n'était pas connu des services antiterroristes. Une "grenade inopérante" et "des armes longues factices" ont été retrouvées dans le camion, d'après une source proche des enquêteurs. 

Une perquisition s'est déroulée vers 9h30 à son domicile, en présence de membres du Raid lourdement armés. Vers 11 heures, des membres de la police technique et scientifique étaient toujours présents dans l'appartement de l'homme de 31 ans, situé dans un petit immeuble d'un quartier populaire de l'est de la ville.

Un camion loué dans la région

Selon les informations de France 2, le camion a été loué lundi, soit trois jours avant l'attaque, avec un permis valide. Le camion est un véhicule utilitaire frigorifique, loué à Saint-Laurent-du-Var, commune limitrophe de Nice, comme l'a confirmé à francetv info l'agence de location réservée aux professionels où il a été emprunté. Le Figaro affirme de son côté que le camion a été loué deux jours auparavant, pour une période courant sur plusieurs jours.