4 Vérités - Tunisie : Un an après les attentats, le tourisme repart

Ministre tunisienne du Tourisme et de l'Artisanat, Salma Elloumi Rekik est l'invitée de Jean-Paul Chapel sur le plateau des 4 Vérités de France 2 ce jeudi 21 juillet.

France 2

Dans les 4 vérités ce jeudi matin, la ministre tunisienne du Tourisme et de l'Artisanat adresse ses condoléances une semaine après l'attentat de Nice : "La Tunisie exprime toute sa solidarité et sa peine pour les familles de victimes et le peuple français". La Tunisie est une victime indirecte de cette attaque commise par un homme franco-tunisien. Salma Elloumi Rekik fait le bilan des victimes de son pays : "quatre morts, dont un enfant de quatre ans, et 30 blessés".

La Tunisie a été victime de plusieurs attentats en 2015 "parce que c'est la plus jeune démocratie du monde", selon la ministre. Par conséquent, déclare-t-elle, "l'année 2015 a été une année très difficile pour le tourisme en Tunisie d'autant plus que le tourisme représente autour de 14% du PIB et des centaines de milliers d'emplois, 350 000 rien que dans l'artisanat, dont 80% sont occupés par les femmes". Et Salma Elloumi Rekik de préciser : "Et la femme est le pilier de la famille en Tunisie".

"La sécurité avant toute chose"

En 2015, "après l'attentat du Bardo, il y a eu une grande solidarité des Français, mais, après l'attentat sur une plage de Sousse, les Français ont boudé la Tunisie", a constaté la ministre. Néanmoins, l'année 2016 enregistre un rebond de "44% des touristes venus de Russie, d'Europe centrale et aussi des Français habitués à venir. Sur les dix premiers jours de juillet l'an dernier, ils étaient 8 000 Français. Ils sont 18 000 cette année", annonce-t-elle.

Beaucoup d'hôtels affichent à nouveau complet, car "on a en priorité beaucoup travaillé sur la sécurité et ensuite sur la communication puis la diversification des produits touristiques". Et de conclure : "La Tunisie reste une destination incontournable".