Trappes: attaque meurtrière au couteau

Jeudi 23 août vers 9h30 à Trappes (Yvelines), un homme a tué sa mère et sa soeur avant d'être abttu par la police. Malgré la revendication de l'État islamique, la police doute du caractère terroriste du drame.

Voir la vidéo
FRANCE 2

En quelques minutes, le quartier est entièrement bouclé lorsqu'une attaque au couteau a lieu dans un quartier pavillonnaire de Trappes (Yvelines), des dizaines de secouristes affluent. Il est aux alentours de 9h30 jeudi 23 août quand un homme poignarde deux femmes dans la rue, dont une mortellement, qui n'est autre que sa propre soeur. Quand la police arrive sur place, le forcené menace les forces de l'ordre et crie "Allah Akbar", se retranche dans son domicile familial avant de revenir quelques minutes plus tard, armé de couteaux. Il est alors immédiatement abattu.

Un drame familial

À l'intérieur de la maison, les policiers découvrent une autre victime : la mère du meurtrier. L’homme était connu des services de renseignement alors dans un premier temps, les autorités pensent à une attaque terroriste, d'autant que l'État islamique revendique l'attaque. Mais quand les deux victimes sont identifiées, la police pense plutôt à un drame familial. Le ministre de l'Intérieur précise qu'il s'agit plus "d'un homme déséquilibré plutôt que [de] quelqu'un d'engagé". La police judiciaire a fouillé les lieux pendant plus de six heures et récupéré tout le matériel informatique afin de comprendre les motivations de l'attaquant.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les policiers français après l\'attaque mortelle au couteau à Trappes dans les Yvelines
Les policiers français après l'attaque mortelle au couteau à Trappes dans les Yvelines (THOMAS SAMSON / AFP)