Une jihadiste française interpellée à son retour de Syrie avec ses cinq enfants

La jeune femme née en 1990 a été placée en garde à vue pour association de malfaiteur terroriste criminelle par la DGSI, a appris franceinfo jeudi.

Des bombardements contre le groupe État islamique à Deir Ezzor (Syrie) en septembre 2017.
Des bombardements contre le groupe État islamique à Deir Ezzor (Syrie) en septembre 2017. (GEORGE OURFALIAN / AFP)

Une jihadiste française accompagnée de ses cinq enfants a été interpellée mardi 6 mars à son arrivée en France, a appris franceinfo de source judiciaire jeudi, confirmant une information de RTL.

La jeune femme, qui a séjourné en Syrie, a été placée en garde à vue pour association de malfaiteur terroriste criminelle par la DGSI.

Expulsée par la Turquie

Cette jihadiste française, née en 1990, a été expulsée par les autorités turques, a indiqué cette source judiciaire à franceinfo. Les cinq enfants, qui accompagnaient leur mère lors de son arrestation, ont été pris en charge par le parquet de Bobigny.

Ce retour intervient alors que Jean-Charles Brisard, le président du centre d'analyse du terrorisme, a affirmé mercredi sur franceinfo que le nombre de départs en Syrie de Français est quasiment nul depuis un an.

Selon le dernier décompte de la DGSI dont franceinfo a pu prendre connaissance, 300 jihadistes français sont morts en Irak et en Syrie depuis 2014.