Un jeune homme arrêté à Paris, suspecté de préparer une action violente contre "notamment des cibles juives"

Le suspect de 19 ans a été mis en examen et écroué vendredi, notamment pour association de malfaiteurs terroriste en vue de préparer des crimes d'atteinte aux personnes.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Deux adolescents suspects ont été interpellés par la police. (LIONEL VADAM  / MAXPPP)

Un jeune homme de 19 ans a été mis en examen et placé en détention provisoire vendredi 21 juin. Il est soupçonné, avec un autre mineur déjà poursuivi depuis le 13 juin, "d'avoir envisagé de commettre une action violente, visant, notamment, des cibles juives", ont appris l'Agence Radio France et France Télévisions auprès du parquet national antiterroriste (Pnat), confirmant une information du Parisien et de BFMTV.

Ce jeune homme, qui habite en Île-de-France, a été mis en examen pour "association de malfaiteurs terroriste en vue de préparer des crimes d'atteinte aux personnes" et "acquisition et détention d'armes de catégorie A en relation avec une entreprise terroriste et détention d’armes de catégories C en relation avec une entreprise terroriste", a détaillé la source judiciaire. La DGSI est en charge de l'enquête. 

Les deux suspects communiquaient via les réseaux sociaux

Cette mise en examen est intervenue dans le cadre d’une information judiciaire dans laquelle un autre individu, un mineur, avait été mis en examen et placé en détention provisoire le 13 juin dernier. Lui aussi est domicilié en Île-de-France. Les deux individus étaient en lien via les réseaux sociaux. Les investigations, qui vont se poursuivre dans le cadre de l’information judiciaire, viseront notamment à préciser la nature du projet, précise le Pnat.

Ce dossier n'est pas en lien avec celui de Saint-Étienne. Un projet d'attentat "d'inspiration islamiste" qui visait les épreuves de football des Jeux olympiques de Paris a été déjoué par les services de renseignement, avait fait savoir le ministère de l'Intérieur le 31 mai dernier. Un jeune Tchétchène de 18 ans avait été interpellé à Saint-Étienne et mis en examen.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.