DOCUMENT FRANCE 2. "Cela aurait pu être un attentat massacre" : en décembre 2000, Al-Qaïda avait déjà tenté de frapper le marché de Noël de Strasbourg

Il y a dix-huit ans, à quelques jours de la nuit de la Saint-Sylvestre, les services français et allemands parvenaient à déjouer une action terroriste de grande ampleur. Extrait d'un documentaire diffusé sur France 2.

Jour de deuil à Strasbourg. Au moins trois personnes sont mortes dans une fusillade survenue près du marché de Noël, tandis que 13 autres ont été blessées, mardi 11 décembre, selon un bilan encore provisoire de la préfecture du Bas-Rhin. Le tireur, qui a été identifié comme Chérif C., un individu fiché S pour radicalisation et âgé de 29 ans, est toujours recherché. Une enquête est ouverte pour "assassinats, tentatives d'assassinat en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroristes criminelle". Par le passé, le marché de Noël de Strasbourg a déjà été la cible du terrorisme islamiste.

>> DIRECT. Suivez la traque du suspect et retrouvez toutes les dernières informations sur la fusillade de Strasbourg

Retour en septembre 2000. Comme le raconte un documentaire diffusé le 13 novembre 2018 sur France 2, les services français recueillent des informations inquiétantes, grâce à des sources infiltrées dans des réseaux terroristes. Selon l'un de ces renseignements, des personnes proches d'Al-Qaïda ont choisi de s'installer à Francfort (Allemagne) pour préparer des attentats. Informée par la Direction française de la surveillance du territoire (DST), la police criminelle allemande déclenche une opération, à quelques jours seulement de la nuit de la Saint-Sylvestre.

"On était à quelques jours d'une opération"

Ses agents pénètrent dans un appartement signalé, et y découvrent des armes et explosifs. Mais les locataires, eux, sont absents. "Deux d'entre eux sont à bord d'une voiture. Ils ont quitté Francfort, et avec une caméra, ils sont en train de filmer le trajet qui va de Francfort à Strasbourg", se souvient Louis Caprioli, ancien patron de la DST. Après avoir passé la frontière, ils atteignent alors le marché de Noël de Strasbourg. 

Filmant les touristes et les étals, l'un des deux terroristes glisse quelques commentaires en arabe : "Voilà les ennemis de Dieu en train de flâner. Vous irez en enfer si Dieu le veut..." Deux jours plus tard, la police allemande parvient cette fois à arrêter les terroristes. "On était à quelques jours d'une opération. Les repérages avaient été faits, l'explosif était stocké... Cela aurait pu être un attentat massacre", estime l'ancien juge antiterroriste Jean-Louis Bruguière. "On passe certainement à très peu de choses près d'une action qui aurait occasionné des blessés et des morts en très grand nombre", abonde Jean-François Ricard, juge d'instruction antiterroriste.

L'essentiel sur la fusillade à Strasbourg

• Traque du suspect, réactions... Suivez notre direct >> à lire ici

• Ce que l'on sait de la fusillade >> à lire ici

• Qui est l'auteur présumé de la fusillade ?  >> à lire ici

Des terroristes filment le marché de Noël de Strasbourg en décembre 2000, quelques jours avant que l\'attentat qu\'il préparait ne soit déjoué.
Des terroristes filment le marché de Noël de Strasbourg en décembre 2000, quelques jours avant que l'attentat qu'il préparait ne soit déjoué. (FRANCE 2)