Attentat déjoué contre les forces de l'ordre : un mineur parmi les personnes interpellées

Vendredi 26 avril, un projet d’attentat a été déjoué en France. Quatre personnes ont été interpellées, soupçonnées de préparer un passage à l'acte violent contre les forces de l'ordre.

France 2

Quatre personnes ont été interpellées vendredi 26 avril. Elles sont soupçonnées d'avoir voulu se procurer des armes à feu pour commettre un attentat contre les forces de l'ordre, a annoncé le parquet de Paris lundi. "Ce qui interpelle parmi ces quatre individus arrêtés, c'est le profil de l'un d'eux. Il s'agit d'un mineur de 17 ans qui avait déjà été condamné par le tribunal pour mineurs pour association de malfaiteurs terroriste. Il n'avait que 15 ans en février 2017 lorsqu'il a été arrêté alors qu'il tentait de se rendre en Syrie. Il a ensuite été placé en centre éducatif fermé puis placé dans une structure d'accueil dans le cadre d'une mise à l'épreuve", précise le journaliste de France 2 Hakim Abdelkhalek, en direct du siège de la Diection générale de la sécurité intérieure (DGSI) dans les Hauts-de-Seine.

Trois personnes connues pour des faits de droit commun

"Les trois autres individus sont connus eux pour des faits de droit commun, pas pour terrorisme. Ces personnes sont toujours interrogées par les hommes du renseignement intérieur", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le bâtiment de la DGSI à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine).
Le bâtiment de la DGSI à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine). (LIONEL BONAVENTURE / AFP)