Attentat dans les Yvelines : 11 personnes en garde à vue

Après l'assassinat de Samuel Paty, vendredi 16 octobre, de nombreuses questions restent en suspens. Comment ce jeune réfugié de 18 ans a ciblé le professeur de Conflans-Sainte-Honorine ? 11 personnes sont toujours en garde à vue, dimanche 18 octobre. La journaliste Anne-Claire Poignard est en direct de Levallois-Perret.

France 2

Beaucoup de questions restent en suspens après l'assassinat de Samuel Paty, survenu vendredi 16 octobre. Comment ce drame a-t-il pu arriver ? Anne-Claire Poignard, journaliste pour France Télévisions, est en direct de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) dimanche 18 octobre : "On sait désormais que c'est en voiture que le terroriste a parcouru le trajet entre Évreux (Eure), son domicile, et le collège de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines). Il a été conduit par un proche qui s'est rendu à la police dès vendredi soir en affirmant qu'il ne connaissait rien des intentions de son passager". Un autre proche du terroriste est entendu ; il l'aurait accompagné pour acheter le couteau retrouvé sur les lieux du crime.

Un jeune homme obsédé par des vidéos

"Parmi les 11 personnes gardées à vue, il y a les membres de la famille du terroriste", rapporte Anne-Claire Poignard. La famille affirme qu'il y a eu un changement de comportement chez le jeune homme dans les 15 derniers jours. "Ils évoquent un jeune homme manifestement obsédé par des vidéos sur Internet, dans lesquelles sa future victime était dénoncée pour avoir montré en classe des caricatures du Prophète Mahomet", explique la journaliste de France Télévisions. Les enquêteurs examinent son téléphone et les ordinateurs saisis.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le collège du Bois d\'Aulne, à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), le 17 octobre 2020.
Le collège du Bois d'Aulne, à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), le 17 octobre 2020. (MARIE MAGNIN / HANS LUCAS / AFP)