Nice : sécurité maximale pour le coup d'envoi du carnaval

Après l'attaque terroriste contre trois militaires à Nice au début du mois, le plan Vigipirate est maintenu au niveau "alerte attentat". Un million de visiteurs sont attendus ces deux prochaines semaines à Nice.

FRANCE 2

Toujours pas de spectateurs dans les gradins du carnaval de Nice, réservés ce vendredi 13 février aux démineurs. Chaque rangée est inspectée, à la recherche d'éventuels explosifs.

Ce contrôle n'est que le premier d'une longue série.
Ces inspections seront systématiques pendant toute la durée du carnaval. "Tous les jours, plusieurs fois par jour, pour chaque manifestation, il y aura obligatoirement une visite de sécurité au préalable", assure une policière au micro de France 2.

Fouilles aléatoires

Une semaine après l'agression de trois militaires à Nice, la sécurité est la préoccupation de ce 131ème carnaval. "Ça ne m'empêche pas de venir. Chaque année, je viens", affirme toutefois une riveraine.
Le dispositif de sécurité, important chaque année, a été renforcé, avec des contrôles de sacs, des fouilles aléatoires de visiteurs, et la mobilisation des policiers, militaires et gendarmes.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un soldat monte la garde, le 3 février 2015, après l\'agression au couteau de trois militaires dans le centre-ville de Nice (Alpes-Maritimes).
Un soldat monte la garde, le 3 février 2015, après l'agression au couteau de trois militaires dans le centre-ville de Nice (Alpes-Maritimes). (VALERY HACHE / AFP)