Cet article date de plus de dix ans.

Suicide d'un agent SNCF sur son lieu de travail

Un agent de la SNCF s'est suicidé à Sotteville-lès-Rouen, en Seine-Maritime. Son corps a été découvert dans son service dont les activités venaient d'être confiées à des entreprises privées, selon le syndicat Sud-Rail, qui a révélé ce décès.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Cet agent âgé de 53 ans a été découvert mardi matin par ses collègues, pendu dans les locaux de son service, qui s'occupait de la maintenance et de la réparation des chaudières des bâtiments de la SNCF. Il se serait donné la mort lundi soir.

Selon le syndicat Sud-Rail, qui a révélé ce suicide, l'agent a laissé une lettre, qui se trouve entre les mains de la police, chargée de l'enquête. "A priori, il ferait référence dans ce courrier aux problèmes rencontrés au
travail avec la fermeture de son service
", a affirmé Cyrille Baglan, l'un des responsables de Sud-rail en Normandie. Les activités de son service venaient d'être confiées à une entreprise privée.

Selon Sud-Rail, 22 salariés de la SNCF se sont donné la mort sur leur lieu de travail entre janvier 2007 et avril 2012 : "ce n'est jamais par hasard ", pointe Cyril Baglan, tout en précisant qu'il y a toujours "un faisceau de causes "

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.