Strasbourg : 19 personnes interpellées après des violences dans le quartier du Neuhof

Des violences nocturnes sont également signalées dans d'autres villes de France, à Darnétal, à Nogent-sur-Oise ou encore à Reims. 26 interpellations ont eu lieu sur l'ensemble du territoire.

Des policiers en patrouille dans le quartier du Neuhof, à Strasbourg. Illustration
Des policiers en patrouille dans le quartier du Neuhof, à Strasbourg. Illustration (DOMINIQUE GUTEKUNST / MAXPPP)

19 personnes ont été interpellées après des violences urbaines dans le quartier du Neuhof de Strasbourg dans la nuit d mardi 26 mai à mercredi 27 mai, ont appris France Bleu Alsace et franceinfo de sources proches. Des violences nocturnes sont également signalées dans d'autres villes de France, à Darnétal, Nogent-sur-Oise ou Reims. Au total, 26 interpellations ont eu lieu sur l'ensemble du territoire.

Les pompiers appelés pour un feu, caillassés à leur arrivée 

A Strasbourg, les pompiers ont été appelés vers 23h mardi 26 mai pour un feu de poubelle dans le quartier du Neuhof, à leur arrivée, ils ont été caillassés. Les forces de l'ordre sont intervenues en deux temps, procédant dans un premier temps à deux interpellations, le reste du groupe ayant pris la fuite. Un peu plus tard, ils ont interpellé 15 autres personnes. La sûreté urbaine du commissariat de Strasbourg est chargée de l'enquête.

Des violences nocturnes ont également été signalées à Nogent-sur-Oise, dans l'Oise, peu après minuit. Environ 40 fauteurs de trouble ont procédé à des caillassages, des tirs de mortiers, des jets de pierre répétés. Quatre personnes ont été interpellées. Cette même nuit, les policiers ont reçu des projectiles à Darnétal près de Rouen, en Seine-Maritime, où ils intervenaient après l'ouverture de bouche d'incendie. Des violences urbaines ont par ailleurs été répertoriés à Reims, Mâcon et Argenteuil.