Une troisième personne interpellée après l'explosion d'une grenade qui a fait un blessé grave à Aubervilliers

Des individus à vélo ont lancé une "grenade défensive de type M52 yougoslave" dans le quartier de la mairie jeudi dernier à Aubervilliers, en Seine-Saint-Denis. Son explosion a grièvement blessé un cycliste. Son pronostic vital était toujours engagé mercredi.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Une grenade défensive de type M52 yougoslave (photo d'illustration). (PATRICK SEEGER / DPA)

Une troisième personne a été interpellée dans l'enquête sur l'affaire de l'explosion d'une grenade à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) la semaine dernière, rapporte mercredi 29 mai le parquet de Bobigny.

Les deux autres personnes mises en cause, arrêtées lundi, sont toujours en garde à vue, précise le parquet. L'un des suspects est âgé de 17 ans, l'autre de 18 ans. Les premiers éléments de l'enquête ont permis de déterminer que les deux individus circulaient à vélo lors du lancement de la grenade.

Jeudi soir, vers 20h30, l'explosion d'une "grenade défensive de type M52 yougoslave" dans le quartier de la mairie à Aubervilliers a grièvement blessé au bras droit et au visage un homme de 40 ans qui passait à vélo, avait déclaré le procureur. Son pronostic vital est toujours engagé mercredi, précise le parquet. Une enquête en flagrance pour tentative de meurtre et détention d'arme de catégorie A est ouverte.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.