Cet article date de plus de deux ans.

Seine-Maritime : l'ex-maire d'Étretat mis en examen pour "attouchements sexuels" sur une écolière

L'ex-maire d'Étretat, également professeur des écoles, a été mis en examen pour attouchements sexuels sur mineure. Il est suspendu de ses fonctions.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Seine-Maritime : l'ex-maire d'Etretat mis en examen pour "attouchements sexuels" sur une écolière (GOOGLE MAPS)

L'ancien maire d'Etretat de 2008 à 2016, Franck Cottard, a été mis en examen lundi 18 juin pour "attouchements sexuels" sur une écolière de moins de 15 ans, rapporte France Bleu Normandie.

Ce dernier a été démis de ses fonctions au sein de l'école de Criquetot-L’Esneval (Seine-Maritime), par le rectorat de Rouen, le temps de l'enquête. L'ancien élu a été placé sous contrôle judiciaire.

Des parents portent plainte

Ce sont les parents d’une écolière de Criquetot-L’Esneval qui ont porté plainte contre l’ancien maire, la fillette l’accuse d’attouchements sexuels. Son ancienne première adjointe, Catherine Millet,  devenue maire de la ville après le départ de Fanck Cottard, dit être "tomber des nues", au micro de France Bleu Normandie. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.