Rouen : un homme reconnaît avoir frappé Mamoudou Barry

Un homme arrêté près de Rouen lundi 22 juillet reconnaît avoir agressé Mamoudou Barry, l'enseignant-chercheur décédé samedi soir des suites de ses blessures.

FRANCE 3

Un homme âgé de 29 ans a été interpellé dans la matinée du lundi 22 juillet à Sotteville-Lès-Rouen (Seine-Maritime). Entendu par les policiers, il a reconnu avoir frappé Mamoudou Barry, vendredi soir. Le doctorant de l'université de Rouen est décédé des suites de ses blessures le lendemain. Au moment des faits, la victime était dans sa voiture, avec son épouse qu'il venait de chercher.

Un témoin parle d'insultes racistes

Quelques minutes avant le coup d'envoi de la finale de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN), le Guinéen de 31 ans, qui n'est pas supporter de foot, est pris à partie de manière violente. Un ami de la victime, témoin de la scène, parle d'insultes racistes. Puis les premiers coups ont été donnés. "Au niveau du cou, au niveau de la poitrine, au niveau du visage", détaille l'homme. Transportée au CHU de Rouen, la victime, père d'une petite fille, n'a pas survécu.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'universitaire guinéen Mamoudou Barry est mort le 20 juillet 2019 au CHU de Rouen, en France, à la suite d\'une violente altercation. 
L'universitaire guinéen Mamoudou Barry est mort le 20 juillet 2019 au CHU de Rouen, en France, à la suite d'une violente altercation.  (Capture d'écran/3A Telesud)