Les rappeurs Booba et Kaaris condamnés à dix-huit mois de prison avec sursis après la rixe de cet été à Orly

La peine est plus lourde que les douze mois de prison avec sursis qui avaient été requis début septembre lors de l'audience.

Les rappeurs Booba et Kaaris ont été condamnés chacun à dix-huit mois de prison avec sursis et 50 000 euros d\'amende.
Les rappeurs Booba et Kaaris ont été condamnés chacun à dix-huit mois de prison avec sursis et 50 000 euros d'amende. (DOMINIQUE FAGET / AFP)

Le tribunal correctionnel de Créteil (Val-de-Marne) a condamné, mardi 9 octobre, les rappeurs Booba et Kaaris à dix-huit mois de prison avec sursis, après la bagarre générale qui avait éclaté le 1er août à l'aéroport d'Orly. La peine est plus lourde que les douze mois de prison avec sursis qui avaient été requis début septembre lors de l'audience.

Les deux rappeurs, qui n'étaient pas présents pour entendre le jugement, ont aussi été condamnés à 50 000 euros d'amende chacun. Leurs neuf proches jugés en même temps ont écopé de peines allant jusqu'à douze mois d'emprisonnement avec sursis. Un des prévenus a été relaxé.

Une hostilité qui date de plusieurs années

La bagarre, qui avait entraîné des retards de vols et causé des dégâts dans les rayons de produits hors taxes pour un préjudice estimé à plusieurs dizaines de milliers d'euros, a déjà valu trois semaines de détention aux prévenus, répartis début août entre Fresnes et Fleury-Mérogis en fonction de leur "camp".

Booba et Kaaris avaient en réalité commencé à s'écharper en 2013-2014, mais jusque-là par le seul biais des réseaux sociaux, après avoir signé ensemble le morceau à deux voix Kalash, succès de l'année 2012.