Polynésie : un jeune métropolitain mordu par un requin

Un enfant de neuf ans a été mordu par un requin à Moorea, en Polynésie française. Il participait à une attraction dans le lagon pour observer les squales dans leur milieu naturel. Sa famille a décidé de porter plainte.

Nager et nourrir les poissons est une attraction très prisée des touristes dans le lagon de Moorea, en Polynésie. Parmi eux, la famille Ortis, venue du sud de la France, participe à l'expérience quand un requin se jette sur le bras du petit garçon de neuf ans, croyant attraper sa proie. "Il allait vers mon visage la gueule grande ouverte, alors j'ai mis mon bras devant et il m'a pris le bras", relate Tiago. Résultat, 72 points de suture, 3 tendons arrachés et 4 jours d'hospitalisation, mais Tiago n'a pas perdu l'usage de sa main.

Une pratique interdite depuis deux ans

Ses parents sont encore sous le choc. "Il a été d'un sang-froid exemplaire. Ça lui est arrivé, il est sorti, il a jeté son masque et il a dit : 'Il m'a mordu, il faut me sortir'", témoigne la mère du petit garçon. "C'est dur à encaisser, c'est tombé sur nous, autant que ça n'arrive plus, et s'il y a des lois, il faut les appliquer", explique de son côté le père de Tiago. Le "shark feeding", qui consiste à nourrir les requins, est en effet une pratique dangereuse, interdite depuis deux ans en Polynésie. La famille a porté plainte pour mise en danger d'autrui.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une cinquantaine d\'espèces de requins vivent en mer Méditerranée. Un concours de pêche a été organisé pour préserver le prédateur au sommet de la chaine alimentaire
Une cinquantaine d'espèces de requins vivent en mer Méditerranée. Un concours de pêche a été organisé pour préserver le prédateur au sommet de la chaine alimentaire (France 3)