Cet article date de plus de quatre ans.

Reims : 600 personnes à la marche blanche en mémoire du petit Tony, battu à mort

Une marche blanche a eu lieu, à Reims, mercredi soir en mémoire de Tony, un enfant de trois ans, décédé sous les coups répétés du compagnon de sa mère le week-end précédent.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Dépôt de gerbe en mémoire du petit à Reims, mercredi 30 novembre. (FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)

600 personnes ont participé à une marche blanche dans la soirée du mercredi 30 novembre à Reims, selon le journaliste de franceinfo présent sur place. Ce rassemblement a eu lieu en mémoire du petit Tony, un enfant de trois ans victime de coups répétés.

Des gerbes blanches et des bougies ont été déposées devant l'immeuble où habitait le garçon avec sa mère. Les participants ont également lâché des ballons blancs. L'enfant est décédé, le samedi précédent, à son arrivée à l'hôpital. En garde à vue, la mère, âgée de 19 ans, a avoué que son compagnon, avec qui elle était en couple depuis trois mois, frappait Tony depuis plus d'un mois.

Une information judiciaire a été ouverte en début de semaine pour meurtre et violences habituelles sur un mineur de moins de 15 ans à l'encontre du compagnon de la mère. Cette dernière est, quant à elle, poursuivie pour non-assistance à personne en péril et non-dénonciation de mauvais traitement.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.