Pyrénées-Atlantiques : la station de ski de Gourette mise en examen après un accident de télésiège en 2012

L'établissement public des stations d'altitude a été mis en examen pour homicide involontaire en tant que personne morale. Il y a 4 ans, un jeune homme de 18 ans était mort après avoir chuté d'un télésiège de la station.

La station de ski de Gourette (image d\'archives)
La station de ski de Gourette (image d'archives) (Marie-Line Napias / Radio France)

L'établissement public des stations d'altitude (EPSA), qui gère la station de sports d'hiver de Gourette, dans les Pyrénées-Atlantiques, a été mis en examen mercredi 7 juin pour homicide involontaire, révèle jeudi France Bleu Béarn.

En décembre 2012, un jeune homme de 18 ans était mort après avoir chuté d'un télésiège de la station.

Une chute de 15 mètres

Le 22 décembre 2012, Louis Grosjean, âgé de 18 ans, était tombé du télésiège des Fontaines de Cotches à Gourette. Une chute de 15 mètres, sur un rocher. Il était décédé deux jours plus tard, des suites de ses blessures.

Plus de quatre ans après l'accident, l'EPSA, l'établissement public des stations d'altitude, a été mis en examen mercredi pour homicide involontaire en tant que personne morale.