Cet article date de plus de quatre ans.

Pyrénées-Atlantiques : la jeune femme enceinte, retrouvée morte, "a été violée"

Le procureur de la République de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) a indiqué, dimanche soir, que la femme enceinte de 8 mois, retrouvée morte pieds et poings liés, "a été violée". Dans le cadre de l'enquête un SDF, âgé de 38 ans, a été interpellé à Boucau et placé en garde à vue, plus tôt dans la journée.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le meurtre de la jeune femme, enceinte de 8 mois, a eu lieu, mercredi 13 septembre, à Ustaritz (Pyrénées-Atlantiques) (GOOGLE MAPS / FRANCEINFO)

La jeune femme enceinte de 8 mois, retrouvée morte à Ustaritz (Pyrénées-Atlantiques, a "été violée", a annoncé le procureur de la République de Bayonne, dimanche 17 septembre. La défunte, âgée de 23 ans, a été retrouvée morte pieds et poings liés, mercredi soir dernier. Un homme, suspecté du meurtre, a été interpellé et placé en garde à vue, dimanche en début d'après-midi, a appris France Bleu Pays Basque, confirmant une information d'Europe 1.

L'homme a été arrêté à Boucau, au nord de Bayonne à l'issue d'une course-poursuite avec les gendarmes. Il s'agit d'un SDF, âgé de 38 ans et né en Suisse. Le suspect a été identifié, depuis deux jours, grâce à son ADN. Connu pour de "graves troubles psychologiques", selon le procureur, il a été condamné pour vol à 3 mois de prison avec sursis, le 18 août dernier.

Le suspect et la victime ne se connaissaient pas

Originaire de Haute-Savoie, il vit à Bayonne depuis 8 ans. Le procureur a indiqué que cet homme et la victime ne se connaissaient a priori pas. Le procureur a indiqué, à l'issue de sa conférence de presse qu'une information judiciaire, sera ouverte au plus tôt demain soir, à l'issue de la garde à vue du suspect.

La victime, une infirmière originaire de Béziers, est décédée par asphyxie au domicile de sa mère à Ustaritz. Elle a été retrouvée sans vie par son compagnon, gisant sur son lit, pieds et poings liés, les yeux bandés et bâillonnée avec des torchons.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.