Puy-de-Dôme : le principal suspect dans le meurtre et le démembrement d’un homme à Issoire a reconnu les faits en garde à vue

L’homme de 36 ans avait été interpellé vendredi à la mi-journée en gare de Clermont-Ferrand, puis hospitalisé en psychiatrie. Il a reconnu les faits mercredi, indiquent nos confrères de France Bleu Pays d'Auvergne.

Au premier étage, l\'appartement du principal suspect.
Au premier étage, l'appartement du principal suspect. (OLIVIER VIDAL / RADIO FRANCE)

Le principal suspect dans le meurtre et le démembrement d’un homme à Issoire (Puy-de-Dôme) a été placé en garde à vue mardi soir, après avoir été interné en psychiatrie, et a reconnu les faits, indique France Bleu Pays d’Auvergne mercredi 16 janvier. Il doit être déféré dans la journée devant un juge, pour être mis en examen pour "meurtre". Il est suspecté d’avoir tué, puis démembré un homme, dont les restes avaient été découverts dans les tuyaux d’évacuation d’un immeuble jeudi 10 janvier.

L’homme de 36 ans avait été interpellé vendredi à la mi-journée en gare de Clermont-Ferrand, puis hospitalisé en psychiatrie. Le médecin a autorisé sa sortie pour qu’il puisse être entendu par les enquêteurs. Il leur a avoué son crime.

La victime avait refusé de lui prêter de l'argent

"Il a indiqué qu'il avait bien tué Thierry G. pour une histoire d'argent, explique Eric Maillaud, le procureur de la République de Clermont-Ferrand à France Bleu Pays d’Auvergne, parce que son copain a refusé de lui donner de l'argent pour pouvoir acheter de la drogue alors que ce dernier avait hérité d'une grosse somme."

Le trentenaire, atteint de lourds troubles psychologiques, "n'a pas pu en dire beaucoup plus tant son état mental est dégradé", ajoute Eric Maillaud. Le suspect principal n'a notamment pas expliqué pourquoi il avait démembré sa victime. Si son état de santé le permet, le mis en cause dans cette affaire pourrait être placé en détention dès mercredi soir.