Cet article date de plus d'un an.

Enseignante tuée à Saint-Jean-de-Luz : le principal suspect doit être déféré

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min
Enseignante tuée à Saint-Jean-de-Luz : le principal suspect doit être déféré
Article rédigé par France 2 - A. Lay
France Télévisions
France 2
Une enseignante a été tuée à Saint-Jean-de-Luz (Pyrénées-Atlantiques), le 22 février. Le suspect de 16 ans a reconnu une forme d’animosité envers cette professeure d’espagnole.

La garde à vue d’un adolescent de 16 ans, principal suspect dans le meurtre d’une enseignante d’espagnole à Saint-Jean-de-Luz (Pyrénées-Atlantiques), se poursuit, vendredi 24 février. Le jeune homme devrait être déféré en milieu de matinée. Le parquet doit demander sa détention provisoire, dans une information ouverte pour meurtre avec préméditation. L’adolescent était jusque-là inconnu des services de police et de justice. On en sait un petit peu plus sur son profil.

Suivi par un psychiatre

Il aurait notamment déclaré aux enquêteurs avoir été victime de harcèlement scolaire dans son précédent collège. Ce qui l’aurait amené à faire une tentative de suicide en octobre 2022, en ingérant des médicaments. Depuis, il était sous antidépresseur et était suivi par un médecin psychiatre. Pour autant, aucune maladie mentale ne lui a été détectée. Il apparaît donc aujourd’hui, aux yeux de la justice, accessible à une responsabilité pénale, explique la journaliste de France Télévisions, Alexandra Lay, en direct de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.