Cet article date de plus de six ans.

300 tombes dégradées dans un cimetière juif d'Alsace

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Plusieurs centaines de stèles et pierre tombales ont été abîmées, voire détruites, ce dimanche 15 février dans le cimetière juif de Sarre-Union (Bas-Rhin).

Les trois-quarts d'un cimetière dégradé, c'est le décor qu'ont découvert les gendarmes dimanche 15 février à Sarre-Union, en Alsace.

"On est dans un état second. (...) Jusqu'où ça ira, de réagir avec une telle violence ?", témoigne une riveraine. Une habitante de la commune a prévenu la gendarmerie dimanche après-midi après avoir trouvé le lieu saccagé.

"Deux sentiments nous animent : le dégoût par rapport  à ce qui s'est passé et l'incompréhension", analyse le maire Marc Séné pour France 2." Aujourd'hui encore, on se demande quelles sont les motivations pour pouvoir réaliser ce type d'acte odieux".

Un acte déterminé

L'enquête des gendarmes a démarré dans la foulée, et le cimetière immédiatement fermé au public. Ce lundi, les enquêteurs venus de Strasbourg sont à la recherche des indices pour trouver les responsables de cette agression antisémite. Aucune piste pour l'instant mais des signes de détermination : "C'est du systématique, rangée par rangée. Les tombes, sur toute la largeur, ont été jetées bas", précise Jacques Wolff, représentant de la communauté juive locale.

Le président de la République pourrait se déplacer à Sarre-Union dès mardi pour une cérémonie d'hommage.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Profanation du cimetière juif à Sarre-Union

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.