Cet article date de plus de six ans.

Profanation d'un cimetière juif : cinq mineurs en garde à vue

Le procureur de Saverne (Bas-Rhin) a annoncé ce lundi la mise en garde à vue de cinq mineurs, soupçonnés d'avoir profané le cimetière juif de Sarre-Union. François Hollande a confirmé dans l'après-midi qu'il se rendrait à Sarre-Union mardi.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (250 tombes ont été profanées au cimetière juif de Sarre-Union (Bas-Rhin) © Reuters-Vincent Kessler)

L'enquête sur la profanation du cimetière juif de Sarre-Union (Bas-Rhin) progresse vite. Ce lundi, le procureur de Saverne annonce que cinq mineurs ont été placés en garde à vue. Ils sont âgés de 15 à 17 ans et sont tous originaires de la région. "Ils n'ont pas d'antécédents judiciaires ", a précisé le procureur Philippe Vannier.

L'un des jeunes s'est présenté de lui-même à la gendarmerie ce lundi, poursuit le procureur. "Il a mis en cause d'autres garçons et a expliqué qu'ils auraient commis les faits le jeudi 12 février entre 15h et 18h ". Selon Phillipe Vannier, "on ne connaît pas les motivations de ces adolescents ", qui n'avaient apparememnt pas "de convictions qui pourraient expliquer " ce geste. Ils sont "très choqués de la tournure des événements, impressionnés par la mesure de garde à vue dont ils font l'objet ", a ajouté le procureur.

Le procureur de Saverne, Philippe Vannier, explique que cinq mineur de 15 à 17 ans ont été placés en garde à vue
écouter

François Hollande sur place 

Jeudi, 250 tombes ont été dégradées au cimetière juif de Sarre-Union, ainsi que le monument dédié aux victimes de la déportation. Selon Philippe Vannier, "la plupart des dégradations sont des renversements de stèles ou des arrachages de colonnes. Quelques caveaux ont également été ouverts sans qu'il ne soit porté atteinte aux défunts ".

Dans l'après-midi, François Hollande a annoncé qu'il se rendrait sur place. Le président de la République avait dit qu'il irait à Sarre-Union, uniquement si les conditions de sécurité le permettaient. Il participera finalement à une cérémonie à 11h. 

A LIRE AUSSI ►►► Des centaines de tombes profanées au cimetière juif de Sarre-Union 

Le cimetière juif de Sarre-Union a été sécurisé détaille le général Thierry Thomas, chef du groupement du gendarmerie du Bas-Rhin
écouter

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.