Assises du Nord : 18 ans requis contre Dominique Cottrez

Dominique Cottrez est accusée d'avoir tué huit nourrissons juste après leur naissance.

France 2

 

 

Mercredi 1er juillet, l'avocat général Éric Vaillant a requis 18 ans de réclusion criminelle à l'encontre de Dominique Cottrez, jugée aux assises du Nord pour huit infanticides. L'avocat a voulu une peine sévère tout en tenant compte de la fragilité de la mère de famille.

Des réquisitions que les proches de l'accusée ont reçues comme un coup de massue. Cette dernière a d'ailleurs fondu en larmes à l'issue du réquisitoire des avocats généraux.

Son père ne l'a jamais touchée

Quelques jours plus tôt, Dominique Cottrez avait affirmé que son père ne l'avait jamais violée. Un argument qu'elle avait invoqué parmi d'autres, pour justifier ces huit meurtres, explique une équipe de France 2.

Dans de précédents dossiers d'infanticides, les peines ont oscillé en cinq ans avec sursis et quinze ans de réclusion criminelle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Dominique Cottrez, le 25 juin 2015, lors de son procès aux assises du Nord, à Douai.
Dominique Cottrez, le 25 juin 2015, lors de son procès aux assises du Nord, à Douai. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)