Policiers attaqués à Colombes : les motivations du suspect restent inconnues

Lundi 27 avril, un homme a renversé en voiture deux motards de la police à Colombes (Hauts-de-Seine), une lettre d’allégeance à Daesh aurait été retrouvée.

FRANCE 2

Beaucoup d’interrogations demeurent après l’attaque lundi 27 avril de deux motards à Colombes, dans les Hauts-de-Seine. Les deux sont gravement blessés par l’homme qui les a renversés au volant de sa voiture, dans laquelle auraient été retrouvés deux couteaux et une lettre faisant référence au groupe État islamique. Vers 17h40, une grosse berline a foncé à vive allure sur les deux policiers qui effectuaient des contrôles.

Des troubles psychologiques évoqués

Une infirmière présente sur place a apporté les premiers secours. Plus loin, un gardien d’immeuble décrit un homme déterminé. "C’était une horreur de voir ça", se rappelle Mario Forestier. Youssef T, un Français âgé de 29 ans n’était pas fiché S mais était connu pour des faits d’outrages. Dans son quartier, on parle d’un homme discret, pas agressif, mais avec des troubles psychologiques.

Le JT
Les autres sujets du JT
Policiers attaqués à Colombes : les motivations du suspect restent inconnues
Policiers attaqués à Colombes : les motivations du suspect restent inconnues (CAPTURE ECRAN FRANCE 2)