Policier tué à Avignon : le tireur présumé a été identifié par un collègue d'Éric Masson

Sur les quatre gardes à vue initiales, deux ont par ailleurs été levées.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Rassemblement en hommage à Éric Masson, le policier tué à Avignon le 5 mai 2021. (CHRISTOPHE PETIT TESSON / MAXPPP)

Deux des quatre gardes à vue dans le cadre de l’enquête sur la mort d’un policier à Avignon ont été levées mardi 11 mai au matin, a appris franceinfo de source proche de l’enquête. Il s’agit des gardes à vue de la sœur du tireur présumé et du chauffeur qui a aidé le suspect principal et son complice à prendre la fuite, indiquent des sources concordantes. Tous les deux ont été remis en liberté.

En revanche, le suspect principal, âgé de 20 ans, et son complice présumé, âgé de 19 ans, vont être présentés à un magistrat mardi après-midi, alors qu’une cérémonie d’hommage à Éric Masson se tient à 15 heures à Avignon. Le tireur présumé continue de nier les faits. Son complice présumé reconnaît seulement sa présence sur les lieux du crime, mais n’a pas livré le nom du tireur, indique une source proche de l’enquête à franceinfo. Toujours selon cette dernière, le suspect principal, tireur présumé, a été identifié par un collègue d’Éric Masson, confirmant une information du Parisien.

Éric Masson, 36 ans, a été abattu mercredi 5 mai à Avignon, alors qu’il intervenait près d’un point de trafic de drogue dans le centre-ville. Le fonctionnaire de police, père de deux enfants de 5 et 7 ans, a été touché à l’abdomen et la poitrine.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Policier tué à Avignon

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.