Policier tué à Avignon : l'enquête progresse

Publié Mis à jour
Eric Masson : l'enquête progresse
France 2
Article rédigé par
E.Pelletier, M.De Chalvron, A.Domy, N.Dahan, C.La Rocca, M.Lavielle, C.Chabaud, F.Dumont - France 2
France Télévisions

Le tireur présumé suspecté d'être impliqué dans le meurtre d'Éric Masson, ainsi que son complice, ont été présentés devant un juge d'instruction. Ils ont été transférés devant le palais de justice d'Avignon (Vaucluse) en vue d'une mise en examen. D'autres suspects ont été relâchés. Où en est l'enquête ?

Le soir du mardi 11 mai, ils ont été présentés à un magistrat. Deux jeunes d'Avignon (Vaucluse) sont soupçonnés d'être impliqués dans le meurtre du policier Éric Masson, 36 ans, tué alors qu'il était en exercice sur un point de deal. Celui qui a été identifié comme le tireur se dit innocent et déclare avoir été chez sa mère au moment des faits. Sa sœur le défend. "C'est quelqu'un d'assez calme, respectueux, il a des projets de vie", soutient-elle.

Une trace ADN encore inexploitable

Quels indices les policiers ont-ils rassemblé dans leur enquête ? Le complice présumé déclare avoir été là sur les lieux du meurtre avec son ami. Les déclarations du collègue d'Éric Masson vont dans ce sens : il affirme avoir reconnu le tireur présumé lorsque le suspect lui a été présenté lors de la garde à vue. Sur la scène de crime, la police judiciaire a relevé une trace ADN encore inexploitable. L'avocat du suspect se déclare "moins optimiste" qu'il ne l'était la veille. Les juges d'instruction chargés de l'affaire attendent ses explications.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Policier tué à Avignon

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.