Cet article date de plus d'un an.

Vidéo Emmanuel Macron : "Je peux vous dire 'il y a des violences policières' si ça vous fait plaisir que je le dise."

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Emmanuel Macron répondait aux questions de Brut ce vendredi 4 décembre. Focus.
BRUT
Article rédigé par

Emmanuel Macron répondait aux questions de Brut ce vendredi 4 décembre. Focus.

Lors de son entretien avec Brut ce vendredi 4 décembre, Emmanuel Macron a reconnu le terme de "violences policières". "Je peux vous dire 'il y a des violences policières' si ça vous fait plaisir que je le dise, on va pas jouer à ni oui ni non. Je veux dire, c'est pas ça le but", a exprimé le Président. Selon lui, l'expression "violences policières" est politisée. "Les black blocs, une partie de l'extrême-gauche qui veut la dissolution de l'État a installé l'idée ou veut installer l'idée en quelque sorte qu'il y a une violence consubstantielle à la police comme d'autres disent : il y a un racisme consubstantiel", a développe Emmanuel Macron.

"Je n'aime pas donner crédit à un concept."

Aussi, le président de la République a ajouté : "Je n'aime pas donner crédit à un concept. Il y a de la violence dans la société. Il y a du racisme dans la société aujourd'hui en France. C'est un fait. Et donc, comme on a une police qui est à l'image de la société, eh bien il y a des membres de la police qui ont des comportements violents qu'il faut pouvoir traquer et sanctionner. Il y a des membres de la police qui ont des attitudes qui ne sont pas acceptables."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.