Val-de-Marne : des policiers soupçonnés d'insultes racistes et homophobes lors d'une interpellation

Alors que le gouvernement peine à calmer les polémiques sur les violences policières, quatre familles de Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne) portent plainte contre des agents. Leurs enfants ont été arrêtés et placés en garde à vue le 26 mai. Ils dénoncent des insultes racistes et homophobes.

FRANCE 3

L'interpellation s'est effectuée à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne). L'un des quatre adolescents arrêtés par des policiers témoigne anonymement. Le 26 mai, le groupe de jeunes, tous inconnus des services de police, est soupçonné d'un vol à l'arrachée à Villejuif, mais très vite, tout dérape. Ils disent avoir essuyé coups et insultes. "Un monsieur a demandé à mon ami Yacine ce qu'il faisait ici. Il lui a répondu qu'on sortait ensemble, dans le sens où l'on sort entre copains, et après il a commencé à dire à ses collègues : 'Regardez, les deux maghrébins et les deux noirs sont gays'. Ils ont dit : 'Ils cassent les couilles ces deux négros, mettez-les dans la voiture avec les Maghrébins'", affirme l'adolescent interpellé.

Quatre plaintes déposées contre la police

Quatre plaintes ont été déposées contre les policiers à l'origine de l'interpellation. Ces derniers affirment avoir prévenus les parents de la tenue de la garde à vue. Les adolescents auraient également vu un médecin et un avocat, selon les forces de l'ordre. Jeudi 11 juin, Christophe Castaner va recevoir les syndicats de police pour tenter d'apaiser le climat. "Les policiers sont particulièrement remontés contre leur ministre", précise la journaliste Sophie Neumayer, en duplex devant le ministère de l'Intérieur, à Paris.

Le JT
Les autres sujets du JT
Val-de-Marne : des policiers soupçonnés d\'insultes racistes et homophobes lors d\'une interpellation
Val-de-Marne : des policiers soupçonnés d'insultes racistes et homophobes lors d'une interpellation (FRANCE 3)