Police : l'IGPN saisie après la diffusion d'une vidéo où des agents aspergent un SDF de gaz lacrymogène

Publié Mis à jour
Police : l'IGPN saisie après la diffusion d'une vidéo où des agents aspergent un SDF de gaz lacrymogène
Article rédigé par
A.Schiller, M.Huguet, B.Moignaux, @LesRévélateurs - franceinfo
France Télévisions

Vendredi 15 juillet, la préfecture de Paris a annoncé saisir l'Inspection générale de la police nationale (IGPN). À l'origine de cette décision, une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux sur laquelle on peut voir des policiers en train d'asperger un SDF de gaz lacrymogène au Bourget, en Seine-Saint-Denis.

Sur une vidéo filmée au Bourget (Seine-Saint-Denis), on peut voir des policiers asperger depuis leur voiture un SDF de gaz lacrymogène à 4h30 du matin. Le geste semble presque gratuit. La scène a été filmée par un témoin alerté par des bruits. L'homme est bien connu du maire de la ville, Jean-Baptiste Borsali : "C'est un SDF qui se promène assez souvent, qui fait les poubelles. On essaye donc d'arranger sa situation. Ce que je peux juste indiquer, c'est que, pour avoir accès assez souvent à lui, (...) ce n'est pas une personne qui est agressive ou qui manque de respect."

Une fois identifiés, les policiers seront suspendus

Sur Twitter, vendredi 15 juillet, la préfecture de police a déclaré saisir l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) "pour diligenter une enquête sur des faits d'usage de gaz lacrymogène par un équipage de police", et a ajouté : "Les fonctionnaires une fois identifiés feront l'objet d'une suspension." Une enquête devrait bientôt faire toute la lumière sur cette affaire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.