Cet article date de plus d'un an.

Le gouvernement s’engage contre les violences policières

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Le gouvernement s’engage contre les violences policières
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le Premier ministre Edouard Philippe est attendu à Evry, mardi 9 juin, alors que des manifestations ont eu lieu contre les violences policières ces derniers jours en France.

Le Premier ministre Edouard Philippe va rencontrer, mardi 9 juin à Evry (Essonne), des policiers qui travaillent au quotidien dans les quartiers difficiles. Il fera le point sur les dispositifs de prévention et de renforcement du lien entre la police et la population. De son côté, le ministre de l’Intérieur tient à rappeler la détermination du gouvernement à lutter contre toute forme de racisme ou d’exclusion. Cette rencontre intervient au lendemain de l’intervention de Christophe Castaner.

Abandon d’une méthode controversée

Lundi, il a prôné une tolérance zéro du racisme dans les forces de l’ordre. Le ministre de l’Intérieur s’est engagé : pour chaque soupçon avéré de racisme, une suspension sera systématiquement envisagée. Autre engagement clef : l’abandon de la méthode controversée de la prise par le cou, dite de l’étranglement. Une réforme en profondeur des inspections du ministère de l’Intérieur a aussi été annoncée, explique la journaliste de France Télévisions Sonia Boujamaa en direct du commissariat d’Evry (Essonne).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Violences policières

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.