La famille d'Adama Traoré refuse une invitation de la ministre de la Justice Nicole Belloubet

La famille d’Adama Traoré rappelle "qu’elle attend des avancées judiciaires, et non des invitations à la discussion qui n’auraient aucune finalité procédurale".

Assa Traoré, la soeur d\'Adama Traoré, lors d\'une manifestation contre les violences policières, devant le Tribunal de grande instance de Paris, le 2 juin 2020.
Assa Traoré, la soeur d'Adama Traoré, lors d'une manifestation contre les violences policières, devant le Tribunal de grande instance de Paris, le 2 juin 2020. (YANN CASTANIER / HANS LUCAS)

La famille d'Adama Traoré a refusé une invitation de la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, a appris lundi 8 juin franceinfo auprès de la famille du jeune homme, tué en juillet 2016 lors d'une interpellation des forces de l'ordre.

"Notre avocat a été contacté aujourd'hui [lundi] par le cabinet de Madame Nicole Belloubet, ministre de la Justice, garde des Sceaux. Il lui a été proposé d'organiser une rencontre entre le garde des Sceaux et la famille d'Adama Traoré. Contrairement à ce qu'affirment certains médias, sans avoir attendu la réponse de la famille Traoré, celle-ci refuse de rencontrer la garde des Sceaux pour échanger", a indiqué la famille d'Adama Traoré.

Celle-ci insiste sur le fait qu'elle "demande depuis quatre ans que les gendarmes entre les mains desquels est mort Adama Traoré soient convoqués devant la justice, interrogés et mis en examen. La famille d’Adama Traoré rappelle qu’elle attend des avancées judiciaires, et non des invitations à la discussion qui n’auraient aucune finalité procédurale."

La famille appelle par ailleurs à un "rassemblement national massif" samedi 13 juin, à 14h30, au départ de la place de la République à Paris.