Français et policiers : de l'amour à la défiance

Comment régler la crise de confiance entre la police et une partie de la population ? Quel regard portent les Français sur leurs policiers ?

France 2

De l'admiration, des remerciements à la défiance. Entre les Francais et la police, il y a eu la lune de miel après l'attentat de Charlie Hebdo. Des scènes de fraternité que personne n'a oublié. Quatre ans plus tard, avec les "gilets jaunes", des scènes de violences inouïes. Ce fut tour à tour l'amour puis la haine.

Un lien dégradé

Les Français sont-ils sévères ou indulgents ? Selon un récent sondage, 76% ont une bonne opinion de la police, ils étaient 84% après les attentats. Mais ils sont aussi 65% à trouver que les policiers peuvent faire preuve de racisme ou de discrimination. "Ils font leur boulot, mais il y a des bavures", constate un jeune homme. Comment expliquer la baisse de confiance dans nos forces de l'ordre ? La multiplication des blessures causées par la police pendant les manifestations des "gilets jaunes" y est pour quelque chose, mais pas uniquement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le logo de la police nationale sur la tenue d\'un officier, lors d\'un rassemblement de policiers contre les annonces de Christophe Castaner sur les violences policières, le 11 juin 2020 à Nice (Alpes-Maritimes).
Le logo de la police nationale sur la tenue d'un officier, lors d'un rassemblement de policiers contre les annonces de Christophe Castaner sur les violences policières, le 11 juin 2020 à Nice (Alpes-Maritimes). (VALERY HACHE / AFP)