Cet article date de plus d'un an.

États-Unis : une nouvelle "bavure policière" provoque des tensions

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Violences Etats-Unis
Article rédigé par
A. Vahramian, T. Donzel, L. Seyton - franceinfo
France Télévisions

La garde nationale américaine a été envoyée dans le Wisconsin pour calmer la colère après les nouveaux soupçons de violences policières. Des échauffourées ont éclaté dans le Wisconsin après qu'un homme a reçu plusieurs balles dans le dos.

La scène est filmée par un témoin à Kenosha, dans le Wisconsin. Deux policiers arme au poing suivent un homme de dos qui se dirige dans sa voiture. Alors qu'il se penche à l'intérieur, un policier tire sept coups de feu. Jacob Blake, Afro-Américain de 29 ans, est grièvement blessé. Il est, mardi 25 août au soir, paralysé du bas du dos, mais en vie. Ses quatre enfants étaient à l'arrière de la voiture.

Couvre-feu décrété

"Ils lui ont juste tiré dessus avec les enfants hurlant à l'arrière. Cela n'a aucun sens de traiter quelqu'un qui n'est pas armé comme ça, qui ne vous attaque pas", s'indigne la fiancée de la victime, Laquisha Booker. La colère a vite grandi dans la ville de Kenosha. Un millier de personnes ont manifesté autour du tribunal. Dans la soirée, des heurts ont éclaté et des voitures ont été brûlées. Un couvre-feu a été décrété. Les policiers intervenaient après un appel de violences domestiques. Jacob Blake était recherché et sous mandat d'arrêt pour violences conjugales et agressions sexuelles. Dans un communiqué, la police explique que la vidéo ne retrace pas tout ce qu'il s'est passé.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Violences policières

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.