Etats-Unis : un homme tué par balles lors d'une manifestation contre le racisme à Louisville, dans le Kentucky

Depuis la mort de Breonna Taylor, une femme noire tuée par des policiers en mars, les manifestations contre le racisme et les violences policières sont particulièrement importantes dans cette ville.

Un policier intervient après la mort d\'un homme lors d\'une manifestation contre le racisme à Louisville (Etats-Unis), le 28 juin 2020.
Un policier intervient après la mort d'un homme lors d'une manifestation contre le racisme à Louisville (Etats-Unis), le 28 juin 2020. (SOCIAL MEDIA / REUTERS)

Un homme a été mortellement blessé par balle samedi 27 juin lors d'une manifestation contre le racisme à Louisville dans le Kentucky. La police de la ville, prévenue par un appel, a également retrouvé un autre homme grièvement blessé dans le parc Jefferson Square, où se tenait le rassemblement. "Les policiers ont tenté de le sauver, mais sans succès", a indiqué l'institution sur Twitter. La police a dit ignorer si un seul ou deux tireurs avaient pu être identifiés. Elle n'a donné aucun détail sur les victimes, précise Le Monde.

Un peu plus tôt dans la soirée, le maire de la ville, Greg Fischer, avait demandé aux contre-manifestants de rester loin du parc. Le Louisville Courier Journal avait en effet révélé que des "groupes patriotes armés" comptaient se confronter aux manifestants. "C’est une tragédie que ce lieu de manifestations pacifiques soit désormais une scène de crime", a déploré le maire sur Twitter.

C'est dans cette même ville que Breonna Taylor a été tuée par la police dans son appartement en mars. Cette femme noire a été tuée d'au moins huit balles dans son sommeil par des policiers qui recherchaient un suspect n'habitant plus à cette adresse. Les manifestants rassemblés dans le parc samedi demandaient justice pour cette infirmière, souligne le New York Times (en anglais).