Etats-Unis : "Le changement commence en novembre", déclare la star de la NBA LeBron James après une nouvelle affaire de violences policières

Jacob Blake, un homme noir, a été grièvement blessé après qu'un policier lui a tiré à plusieurs reprises dans le dos dans le Wisconsin. Pour le célèbre basketteur, une alternance politique est nécessaire afin de changer la société américaine.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La star de NBA LeBron James à Lake Buena Vista en Floride, le 24 août 2020. (KEVIN C. COX / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

"Le changement commence en novembre", a déclaré lundi 24 août la superstar de la NBA LeBron James, en référence à la prochaine présidentielle aux Etats-Unis. Le joueur de basket, qui portait un tee-shirt "Black lives matter", était interrogé sur une nouvelle violence policière commise, la veille, contre Jacob Blake, dans le Wisconsin. Cet homme noir a été grièvement blessé après qu'un policier lui a tiré plusieurs balles dans le dos alors qu'il montait dans une voiture dans la ville de Kenosha. 

"Mes prières vont à la famille de Jacob Blake et j'espère que nous pourrons changer quelque chose. Cela commence en novembre et c'est pourquoi j'ai lancé mon initiative 'More Than A Vote'. Pour faire comprendre aux gens le risque qu'il y a" à ne pas aller aux urnes, a déclaré LeBron James au micro de la chaîne TNT, après la victoire des Lakers contre Portland (135-115). "Nous continuons à parler de changement et nous avons l'opportunité d'apporter ces changements. Mais ça ne s'arrêtera pas là, même avec celui qui vient", a-t-il ajouté.

LeBron James, opposant déclaré à Donald Trump, a créé More Than a Vote il y a deux mois, avec d'autres sportifs. Cette association a pour but de promouvoir le vote des Américains noirs à l'approche de la présidentielle, alors que le pays connaît depuis la mort de George Floyd un mouvement d'ampleur contre les discriminations raciales.

Des prises de paroles contre les injustices raciales

"Nous jouons à un sport magnifique qui rassemble tant de familles et les gens devraient pouvoir se réjouir et en profiter, mais en même temps on ne peut pas perdre de vue ce qui se passe réellement dans notre monde, en particulier ici en Amérique", a poursuivi James qui a refusé de commenter son match du soir.

Depuis la reprise de la saison NBA à Disney World, lui comme la plupart des autres joueurs ont souvent pris la parole pour dénoncer les injustices raciales aux Etats-Unis. "Voilà ce dont nous parlons et ce dont nous allons continuer de parler. Etant père de deux garçons et afro-américain, voir ce qui continue de se passer, cette brutalité policière envers les gens comme moi et cette injustice, c'est tout simplement préoccupant."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.