États-Unis : de fortes tensions à Minneapolis après la mort d'un jeune homme noir tué par la police

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
États-Unis : de fortes tensions à Minneapolis après la mort d'un jeune homme noir tué par la police
FRANCE 3
Article rédigé par
E. Lagarde, V. Labenne - France 3
France Télévisions

À Minneapolis (États-Unis), pour la deuxième nuit consécutive, les manifestants se sont rassemblés lundi 12 avril pour dénoncer la mort d'un jeune homme noir abattu par la police. Le drame intervient en plein procès du meurtre de George Floyd.

La caméra embarquée d'une policière a filmé toute l'arrestation de Daunte Wright à Minneapolis (États-Unis). Le jeune homme noir de 20 ans vient d'être repéré pour un défaut d'immatriculation. Au moment où il va être menotté, le jeune homme résiste, et se rassoit au volant. Une lutte s'engage, puis la policière crie "Taser ! Taser !". À la place, c'est un coup de feu qui part.

Des tensions avec la police

Daunte Wright démarre. Gravement blessé, il meurt quelques rues plus loin. La police plaide l'erreur de son agent, qui a été suspendu le temps de l'enquête. Cela n'a pas suffi à calmer la colère des manifestants. Lundi 12 avril, comme la veille, des centaines d'entre eux ont refusé de se disperser, malgré le couvre-feu décrété par le maire. Des tensions avec la police ont éclaté. Les images rappellent les nombreuses nuits d'émeute de l'année dernière qui se sont déroulées dans cette métropole de Minneapolis, suite à la mort de George Floyd. Le président Joe Biden a lancé un appel au calme. Selon les défenseurs des droits civiques, 260 personnes sont mortes par le fait d'un policier aux États-Unis depuis le début de l'année.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.