VRAI OU FAKE Désintox. Ce n'est pas une infirmière qui a été agressée par les forces de l'ordre lors de la manifestation du 9 janvier

Des commentaires erronés, abondamment partagés en ligne, qu’on a pu lire en réaction à une vidéo du journaliste Brice Ivanovic, tournée à Paris le 9 janvier, à la fin de la manifestation contre la réforme des retraites.

« Une infirmière se fait littéralement fracasser la tête », « Une infirmière tabassée à terre par les forces de l’ordre ». Ce sont les commentaires, abondamment partagés en ligne, qu’on a pu lire en réaction à la vidéo du journaliste Brice Ivanovic, tournée à Paris le 9 janvier, à la fin de la manifestation contre la réforme des retraites. 

Sur les images, il fait sombre et effectivement, on discerne au milieu du mouvement de foule une femme avec un sac à dos rouge traînée au sol par des policiers. Un homme se jette sur elle, pour la protéger, juste avant qu'un fonctionnaire ne se penche et assène plus d’une dizaine de coups de poing. De nombreux internautes se sont indignés de ces violences policières contre une femme.

L'auteur des vidéos a pourtant mis en garde sur Twitter qu'après visionnage attentif, il lui apparaissait que la personne ayant reçu les coups n'était pas la femme, mais l'homme qui avait volé à son secours... Mais comme souvent, le correctif a eu nettement moins d'impact que les autres versions... Seulement 6 partages, contre des milliers pour les tweets erronés évoquant une infirmière tabassée.

Pourtant, c'est bien le jeune homme qui a été frappé. Ce que la jeune femme, effectivement aide soignante, a confirmé à Désintox : « Moi je pèse 50 kilos, si j’avais pris ces coups, les policiers m’auraient cassé en deux » dit-elle. Le jeune homme en question nous l'a aussi confirmé : « J’ai reçu une quinzaine de coups à la tête et derrière le crâne ». Il a été placé en garde à vue pendant 48 heures, avant d’être relâché sans poursuite. Il a porté plainte contre le policier auteur des coups et l’Inspection générale de la police nationale, l’IGPN, a ouvert une enquête. L'aide soignante, elle, s'en est sortie avec une entorse au genou.

Retrouvez Désintox du lundi au jeudi, dans l'émission 28 Minutes sur Arte, présentée par Elisabeth Quin.
Sur Facebook : https://www.facebook.com/28minutes/
Sur YouTube : https://www.youtube.com/user/28minutesARTE
Sur Instagram : https://www.instagram.com/artedesintox/
Sur le site d'Arte : http://28minutes.arte.tv/

Ce n\'est pas une infirmière qui a été agressée par les forces de l\'ordre lors de la manifestation du 9 janvier
Ce n'est pas une infirmière qui a été agressée par les forces de l'ordre lors de la manifestation du 9 janvier (ARTE/LIBÉRATION/2P2L)