Adama Traoré : une impressionnante manifestation contre les violences policières à Paris

500 personnes ont manifesté à Toulouse (Haute-Garonne) mercredi 3 juin pour soutenir la famille d’Adama Traoré. La veille, ils étaient 20 000 à Paris à réclamer justice pour ce jeune homme mort lors d’une interpellation musclée.

FRANCEINFO

Le rassemblement a surpris par son ampleur. Au moins 20 000 personnes étaient réunies mardi 2 juin devant le palais de justice de Paris malgré l’interdiction de la préfecture de police. Dans la foule, la soeur d’Adama Traoré, poing levé, à l'origine de la manifestation. Elle demande justice pour son frère, décédé à 24 ans dans des circonstances encore troubles après son arrestation par des gendarmes en 2016. Dans le cortège, des slogans hostiles aux forces de l’ordre que les manifestants accusent de racisme.

Camelia Jordana prend le micro

La chanteuse Camélia Jordana, qui affirmait il y quelques jours avoir peur de se retrouver face à des policiers, est présente et entonne un hymne du mouvement des droits civiques aux États-Unis. Pourquoi une telle mobilisation ? Selon certains spécialistes, il faut y voir l’impact des manifestations qui secouent les États-Unis depuis la mort de George Floyd. Le ministre de l’intérieur Christophe Castaner a promis que chaque faute, chaque expression raciste prononcée par un policier ferait l’objet d’une enquête, voire d’une sanction.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants participent à un rassemblement contre les violences policières et pour demander la vérité sur la mort d\'Adama Traoré, à Paris, le 2 juin 2020.
Des manifestants participent à un rassemblement contre les violences policières et pour demander la vérité sur la mort d'Adama Traoré, à Paris, le 2 juin 2020. (YOUNESS MILOUDI / HANS LUCAS / AFP)