Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Le maintien de l'ordre, un métier qui s'apprend

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Comment les policiers sont-ils préparés à affronter des rassemblements parfois tendus et violents ? France 3 a suivi la formation de 520 élèves policiers à Nîmes.

En quelques minutes, un quartier s'embrase. Assaillis de toutes parts, les policiers tentent de protéger l'intervention des pompiers. Ils demandent des renforts pour contenir la violence. Equipé d'une caméra thermique, un hélicoptère survole la zone. On distingue de petits groupes de casseurs, très mobiles. Les moyens engagés sont bien réels, mais la scène est entièrement fictive. Tous les acteurs sont des policiers en formation qui découvrent les bases du maintien de l'ordre. Chaque exercice scénarisé est inspiré de faits réels. 

Méthodes de plus en plus violentes

"La difficulté, c'est de prendre des décisions dans l'urgence, de gérer l'inconnu. Il y a un plan qui se fait au départ, on imagine différentes hypothèses, et au final, ça ne se passe pas comme c'était prévu. Donc, là, il faut s'adapter, réagir vite", témoigne Charlotte Nouet, élève commissaire. Pour les policiers, l'usage de la force répond aux méthodes de plus en plus violentes des casseurs. "Nous avons affaire à des gens extrêmement déterminés. On parle beaucoup de jets d'acide, d'objets de toutes sortes. On est sur un niveau d'engagement qui est malheureusement de plus en plus fort, de plus en plus contraint", explique le commissaire divisionnaire Christophe Desmaris. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Police

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.