VIDEO. L'affaire de la BAC nord de Marseille en 3 minutes

Douze policiers de la brigade anti-criminalité des quartiers nord ont été déférés au parquet vendredi. Ils sont soupçonnés d'avoir volé et extorqué de l'argent et de la drogue à des dealers.

Voir la vidéo
Benoît Zagdoun
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

JUSTICE - Leur mise en examen est désormais probable. Douze policiers de la BAC (la brigade anticriminalité) des quartiers nord de Marseille ont été déférés devant deux juges d'instruction, vendredi 5 octobre. Ces fonctionnaires de police sont soupçonnés d'avoir volé et extorqué de l'argent et de la drogue à des dealers.

L'affaire a été révélée mardi, avec les premières arrestations, mais elle est en réalité bien plus ancienne : une enquête préliminaire a en effet été lancée il y a presque un an, en novembre 2011. Au total, treize policiers ont été placés en garde à vue en trois vagues successives et quinze personnes sont entendues librement. Ce sont ainsi 28 fonctionnaires qui sont entendus, et d'autres pourraient être mis en cause, a indiqué le procureur de la République de Marseille, Jacques Dallest.

Le magistrat a par ailleurs affirmé que des écoutes "accablantes", réalisées durant plusieurs mois dans les véhicules des fonctionnaires, avaient permis de mettre au jour "tout le catalogue des agissements les plus inacceptables" : récupération de drogue sur les dealers ou dans les véhicules, de cigarettes, d'argent, perquisitions illégales, partages d'argent et de drogue. Des soupçons confirmés par les témoignages d'anciens policiers de la BAC, et ceux de jeunes dealers marseillais. FTVi remonte le fil des événements.

Une voiture de police quitte les locaux de la BAC des quartiers nord de Marseille (Bouches-du-Rhône), le 2 octobre 2012.
Une voiture de police quitte les locaux de la BAC des quartiers nord de Marseille (Bouches-du-Rhône), le 2 octobre 2012. (BORIS HORVAT / AFP)