VIDEO. Il appelle Police-secours pour se faire expliquer le passage à l'heure d'hiver

Chaque nuit, le PC central du commissariat de Toulouse reçoit les appels signalant vols, violences et accidents. Mais certains créent parfois des situations comiques, comme celle passée dans le documentaire "Police, ne quittez pas", diffusée dans l'émission "Infrarouge" en 2016.

Voir la vidéo
France 2
avatar
Isabelle GautierFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

La police, quand elle vient à nous, c'est la plupart du temps pour nous sanctionner lors d’une infraction ou d’un délit. Mais quand on va à elle, on en attend tout et parfois l’impossible, estimant bien souvent qu’elle n’en fait jamais assez. Durant quelques nuits passées dans le huis clos du Commissariat central de police, à Toulouse (Haute-Garonne), la caméra de François Chilowicz a capté les histoires et les drames quotidiens que les policiers vivent au standard de Police-secours, pour l'émission "Infrarouge".

Les policiers ont beau rappeler à leurs interlocuteurs que le 17 reste un numéro exclusivement réservé aux interventions urgentes, leur expliquer que leur problème n’est pas nécessairement du ressort de la police, rien n'y fait. Comme on peut le voir dans cette scène ubuesque extraite du documentaire Police, ne quittez pas !, diffusé en mars 2016 sur France 2, où une personne qui n’a pas réussi à joindre l’horloge parlante compose le 17 pour se faire expliquer, par un policier un peu exaspéré, le passage à l’heure d’hiver. 

Capture d\'écran, extraite du documentaire réalisé par François Chilowicz et Anne Bettenfeld \"Police, ne quittez pas\" diffusé le 1er mars 2016 sur France 2.
Capture d'écran, extraite du documentaire réalisé par François Chilowicz et Anne Bettenfeld "Police, ne quittez pas" diffusé le 1er mars 2016 sur France 2. (BELLOTA FILMS/FTV)