Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Disparition de cocaïne : une perquisition au cœur de la brigade des stupéfiants

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Elle a eu lieu au "36, quai des Orfèvres", à Paris. Le butin recherché par l'IGPN s'élève à 7 millions d'euros.

La police des polices a mené une perquisition au "36, quai des Orfèvres", à Paris, jeudi 31 juillet, pour comprendre comment 51 kilos de cocaïne ont pu disparaître de la brigade des stupéfiants. La drogue a été filmée il y a un mois, après le démantèlement d'un réseau du nord de Paris. Le tout vaut près de 7 millions d'euros à la revente.

Les enquêteurs suspectent un vol commis par un policier

Le "36" est un bâtiment vétuste, classé monument historique. Mais c'est une forteresse. Pour accéder à la brigade des stupéfiants, 150 policiers sur 3 étages, il faut une carte de police ou avoir un rendez-vous, puis passer plusieurs sas. Les saisies sont entreposées dans une salle sécurisée, blindée. Pour y pénétrer, il faut un code et une clé. Seuls trois policiers en ont une copie, dont le patron de la brigade.

La police des polices suspecte donc un vol commis par un policier. Il suffit de deux sacs de sport de taille moyenne pour transporter 50 kilos de cocaïne. Les enquêteurs cherchent enfin à savoir si ces scellés ont été conservés dans des conditions appropriées.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.