Suicides dans la police : les syndicats s'alarment

Le ministre de l'Intérieur a reçu les syndicats de policiers et les représentants des gendarmes pour évoquer, entre autres, la question des suicides dans les forces de l'ordre.

FRANCE 3

Réunion de crise au ministère de l'Intérieur. Gérard Collomb reçoit les syndicats de policiers et les représentants des gendarmes. L'ambiance est pesante chez les forces de l'ordre : depuis le début de l'année, 46 policiers et 16 gendarmes se sont suicidés, le plus souvent avec leur arme de service. Lors de cette réunion, les représentants des policiers et des gendarmes ont fait valoir leurs doléances aux ministres.

"Des conditions extrêmement difficiles"

Chez nos confrères d'Europe 1, le ministre a commenté cette question inquiétante des suicides. "Les policiers sont confrontés à la face sombre de notre société, à la misère humaine. Leurs conditions de travail sont extrêmement difficiles", estime-t-il. Ce phénomène n'épargne pas les gradés et les officiers. Début novembre, un commissaire, Antoine Boutonnet, ex-chef de la division nationale de lutte contre le hooliganisme, s'est donné la mort.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une manifestation de chauffeurs VTC porte Maillot à Paris, le 24 novembre 2017.
Une manifestation de chauffeurs VTC porte Maillot à Paris, le 24 novembre 2017. (JACQUES DEMARTHON / AFP)