Sécurité : incidents après la qualification de l'Algérie en finale de la CAN

Dans plusieurs grandes villes de France, des affrontements ont eu lieu entre forces de l'ordre et supporters fêtant la victoire de l'Algérie, dimanche 14 juillet.

France 2

La nuit de liesse s'est transformée en échauffourées. Au lendemain de la victoire de l'Algérie en demi-finale de la Coupe d'Afrique des nations, les dégâts semés par les casseurs venus se mêler à la fête sont nombreux. À Lyon (Rhône), les commerces ont été vandalisés, des dizaines de véhicules ont été retournés, brûlés, les pompiers ont dû intervenir plus de 150 fois.

Affrontements à Marseille

Mêmes scènes de chaos à Marseille (Bouches-du-Rhône) : des centaines d'Algériens ont tenté de venir sur le Vieux-Port, fermé pour le feu d'artifice dimanche 14 juillet. Les forces de l'ordre les repoussent, les tensions virent à l'affrontement. Plus loin, des fêtards font des courses de deux-roues, il y a plusieurs blessés. À Paris, les célébrations ont également laissé place à des affrontements aux alentours des Champs-Élysées. Les commerçants du quartier, dont les vitrines ont été brisées sont à bout. Au total, 282 personnes ont été interpellées dimanche soir en France, 249 ont été placées en garde à vue.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des supporters algériens célèbrent la qualification de leur équipe, le 14 juillet 2019, à Marseille (Bouches-du-Rhône).
Des supporters algériens célèbrent la qualification de leur équipe, le 14 juillet 2019, à Marseille (Bouches-du-Rhône). (BORIS HORVAT / AFP)