Rennes : de violents affrontements entre manifestants et forces de l'ordre en plein centre-ville

Publié Mis à jour
Rennes : de violents affrontements entre manifestants et forces de l'ordre en plein centre-ville
France 2
Article rédigé par
T.Cuny, R.Asencio, E.Maillard, France 3 Bretagne, C.Ricco - France 2
France Télévisions

Des affrontements violents ont eu lieu dans la nuit du jeudi 29 au vendredi 30 septembre, dans le centre-ville de Rennes. Des forces de l’ordre ont fait face à des fêtards mais également à des "black blocks", qui auraient lancé un appel via les réseaux sociaux.

En plein centre-ville de Rennes (Ille-et-Vilaine), dans un lieu très fréquenté, des tirs de mortiers d’artifices et plusieurs fusées ont frôlé les forces de l’ordre, dans la nuit du jeudi 29 au vendredi 30 septembre. Les violents affrontements ont eu lieu sur la place Sainte-Anne. Les manifestants ont répliqué par des tirs de projectiles, certains vêtus de noirs, encagoulés, et munis de parapluie en guise de boucliers. 

Quatre hommes en garde à vue

La place a finalement été évacuée dans la fumée et dans la confusion, après deux heures d’affrontements. Le matin du 30 septembre, les traces du brasier étaient encore visibles, tout comme des tags appelant à la violence. Hier soir, les terrasses étant pleines, les serveurs ont dû évacuer. "J’ai commencé à voir des gaz. (...) Ça commençait à piquer les yeux, du coup j’ai décidé de fermer le bar", affirme l’un d’entre eux. Quatre hommes, dont un mineur de 15 ans, ont été placé en garde à vue notamment pour violences armées sur personne dépositaire de l’autorité publique. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.