Policiers agressés à Lyon : un deuxième suspect en garde à vue

Mardi, un premier suspect a été mis en examen du chef de violences aggravées sur fonctionnaires de police et placé en détention provisoire.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Les forces de l'ordre sont mobilisées pour sécuriser le quartier de la Guillotière dans le 7e arrondissement de Lyon, le 21 juillet 2022. (NORBERT GRISAY / HANS LUCAS / AFP)

Un second suspect, accusé d'avoir participé à l'agression de trois policiers en civil le 20 juillet dans le quartier de la Guillotière à Lyon, a été placé en garde à vue, a appris franceinfo auprès du parquet de Lyon, dimanche 31 juillet. "Un suspect a effectivement été placé en garde à vue et sera présenté ce lundi au juge d'instruction en charge du dossier qui décidera des suites à donner", a précisé le parquet à l'AFP.

Il s'agit de la deuxième personne interpellée et placée en garde à vue dans ce dossier. Mardi, un premier suspect avait été mis en examen du chef de violences aggravées sur fonctionnaires de police et placé en détention provisoire. Cet homme de 26 ans est en situation irrégulière et n'a pas de casier judiciaire. Il "n'a pas contesté les faits" et a "présenté ses excuses", a déclaré à l'AFP Laurent Bohé, avocat des victimes.

Deux policiers ont été blessés le 20 juillet au soir en tentant avec un collègue d'interpeller une personne suspectée de vol, au milieu d'une foule qui les a violemment pris à partie. Sur une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, on peut voir trois policiers en civil, deux hommes et une femme, essuyer coups et jets de projectiles devant l'entrée d'une supérette dans le quartier de la Guillotière.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Police

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.